• Accueil
  • /
  • Blog
  • /
  • Comment trouver un nom de blog [Guide complet]

Publié par Maxime

le 5 avril 2021

Trouver un nom de blog

Alors ça y est ?

Vous avez décidé de lancer votre blog, et vous avez même votre idée ?

Félicitations, c’est déjà une première étape !

Mais vous devez maintenant trouver le nom de votre blog (ou nom de domaine).

Et là, ça se corse. Vous avez beau chercher, vous n’arrivez pas à trouver un nom de blog stylé.

Si c’est le cas, sachez que c’est tout à fait normal. On est tous passé par là, à lister des noms de blog sans être réellement convaincu par aucun d’eux.

Cet article va justement vous aider à trouver le nom de votre blog. Sans plus attendre, c’est parti !

Mise en garde : votre nom de blog n’est pas si important que ça

Maxime, comment trouver un nom pour mon blog ?

C’est une des questions que je reçois le plus de la part de mes lecteurs.

Certes, le nom de votre blog vous représente et peut inciter une personne à cliquer sur votre blog plutôt que sur un site concurrent (on en reparlera dans la suite de cet article).

Mais la plupart des gens se prennent un peu trop la tête sur le nom de leur blog. Certains passent même des semaines à se retourner le cerveau alors qu’en soi, ça n’est pas si important que ça. Et ce pour 2 raisons.

Raison n°1 : C’est la qualité du contenu qui compte, pas le nom de votre blog

Spoiler : ce n’est pas le nom de votre blog qui déterminera votre succès (et encore heureux !).

Prenons l’exemple de Backlinko, le blog de Brian Dean.

Backlinko est aujourd’hui un des plus gros blogs au monde dans la thématique du SEO.

Et pourtant, le nom « Backlinko » n’a rien d’extraordinaire. Brian Dean a simplement pris le mot « backlink », et il y a ajouté la lettre « o ». Ce n’est ni très original, ni très accrocheur.

Mais ça n’a pas empêché Backlinko de connaître un énorme succès ! Tout simplement car :

  • Brian Dean produit un des meilleurs contenus au monde dans la thématique du SEO
  • Son contenu est présenté de manière claire et pédagogique, pour que tout le monde puisse comprendre

Retenez donc bien que c’est la qualité de votre contenu qui fera la différence, et en aucun cas le nom de votre blog.

La qualité du contenu, c’est 80% du succès d’un blog.

Click to Tweet

Mais au-delà de ça, vous devriez relativiser l’importance du nom de votre blog pour une autre raison.

Raison n°2 : Le nom de votre blog ne vous empêchera pas d’étendre votre activité

Une autre peur commune est de choisir un nom de blog trop niché. Que se passera-t-il si plus tard, vous élargissez votre thématique ? Que se passera-t-il si votre nom de blog ne colle plus vraiment à votre activité ?

Et cette peur est compréhensible car beaucoup de marketeurs vous encouragent à choisir un nom de blog large. D’après eux, un nom limité à un sujet précis peut être un handicap car il ne vous représentera plus vraiment si vous faites évoluer votre thématique.

Personnellement, je ne suis pas d’accord avec ce point.

De nombreux sites se lancent avec un nom de domaine précis, et ça ne les empêche pas d’élargir ensuite leurs horizons.

Par exemple, le nom de mon blog pour les étudiants en droit est fiches-droit.com. Et je me suis lancé en vendant uniquement des fiches de révisions. Mais aujourd’hui, je vends aussi des formations de méthodologie, et le nom de mon blog ne m’empêche en aucun cas d’en vendre comme des petits pains.

De même, André Dubois de Traficmania… ne parle pas que de trafic ! Il aborde de nombreux autres sujets, sans que le nom de son blog ne lui porte préjudice.

Un autre bon exemple est la société Thrive Themes, une référence dans le monde du blogging. Comme leur nom l’indique, ils ont commencé en vendant des thèmes WordPress… Mais aujourd’hui, ils sont davantage connus pour leurs plugins (Thrive Leads, Thrive Architect, etc…) que pour leurs thèmes. D’ailleurs, la suite Thrive (l’abonnement qui inclut tous leurs produits) compte plus de plugins que de thèmes… Et ça ne les empêche pas d’avoir un business florissant.

Note : Je suis d’ailleurs client chez eux depuis plusieurs années. Et si vous voulez transformer votre blog en une machine à générer des inscrits et des ventes, je vous recommande la suite Thrive (lien affilié). Elle contient tout ce dont vous avez besoin pour créer un blog professionnel et performant.

Et même dans le monde réel, les exemples ne manquent pas.

Prenez Assassin’s Creed. C’est une des séries de jeux vidéos les plus populaires au monde, développée par Ubisoft.

Pendant des années, les différents opus de la série vous faisaient incarner un assassin furtif. Tout le gameplay des jeux Assassin’s Creed était basé sur la discrétion et l’infiltration.

Et puis Ubisoft a sorti Assassin’s Creed Valhalla, dans lequel vous incarnez un guerrier Viking qui coupe des têtes avec une énorme hache.

Le nom d'un business n'a pas d'importance

On est loin de l’assassin furtif. Et ce jeu ne correspond plus du tout au nom de la série.

Mais ça ne l’a pas empêché d’être un énorme succès commercial. En fait, le lancement d’Assassin’s Creed Valhalla a été le plus gros de l’histoire de la série.

Bref, je pense que vous avez compris l’idée : le nom de votre blog ne va pas cloisonner votre activité. Vous pouvez tout à fait choisir un nom de blog précis, qui reflète votre niche.

Ceci étant dit, vous avez grosso modo 5 options pour trouver votre nom de blog. Et on va les voir ensemble maintenant.

Les 5 options pour trouver un nom de blog 

Option n° 1 : choisir un nom de blog orienté SEO

Auparavant, il était presque nécessaire d’avoir le mot clé dans son nom de domaine pour être référencé sur ce mot clé. Ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui. Mais il n’empêche qu’avoir un mot clé porteur dans son nom de blog peut amener un petit boost en terme de SEO.

Par exemple, mon nom de blog (fiches-droit.com) m’aide à ranker pour des mots clés comme « fiches droit », « « fiches de révisions droit » ou « fiches de droit » :

Impact du nom de blog sur le SEO

Mais ce n’est pas tout ! Je ranke aussi pour tout un tas de mots clés de longue traine, comme par exemple « fiches droit des contrats », « fiches droit administratif » ou encore « fiches droit constitutionnel » :

Impact du nom de blog sur les mots clés de longue traîne

Et le nom de mon blog n’y est sans doute pas étranger.

Note : J’en profite pour vous dire que pour Google, le tiret est équivalent à un espace. Donc n’hésitez pas à utiliser un tiret dans votre nom de blog. Même si Google s’en sort probablement sans les tirets et comprend tout de même, autant mettre toutes les chances de votre côté si vous choisissez un nom de blog orienté SEO.

Pour vous donner des idées, voici une liste de noms de blogs orientés SEO :

On remarque d’ailleurs que même si ces noms de blogs sont optimisés pour le SEO, ils ne sont pas pour autant ridicules. Un nom de blog comme « Running Addict » par exemple, est non seulement intéressant en terme de SEO, mais aussi facilement mémorisable.

Le souci, c’est qu’il est aujourd’hui assez difficile de trouver un nom de blog qui remplit ces deux critères. Mais heureusement, vous avez d’autres options.

Option n°2 : choisir un nom de blog original / orienté marque

Choisir un nom de blog original est une autre possibilité. Mais attention ! Vous devriez quand même faire en sorte que votre nom de blog attire naturellement votre lecteur potentiel.

Par exemple, un nom comme Apple, c’est sûr que ça claque ! C’est original, distinctif et mémorable.

Mais pensez à votre lecteur idéal qui parcourt les résultats de recherche Google pour trouver des conseils, et qui tombe sur un blog dont le nom est pomme.fr.

A moins que vous ne soyez dans la thématique des pommes (ce dont je doute…), ça ne lui évoquera rien du tout, et ça ne lui donnera certainement pas envie de cliquer.

C’est pourquoi à la simple lecture de votre nom de blog, votre lecteur idéal doit immédiatement comprendre que votre blog colle à son besoin, que vous allez répondre à ses attentes. Concrètement, votre nom de blog doit favoriser le clic.

Par exemple, mon nom de blog fiches-droit.com n’est pas glamour, mais il a le mérite d’attirer précisément les lecteurs que je cible, à savoir les étudiants en droit. Et si ce nom repousse les professionnels du droit comme par exemple les avocats, ça n’est pas grave, car ils ne sont pas ma cible.

Et vous pouvez avoir un nom de blog original, qui parvient tout de même à attirer ses lecteurs idéaux. Voici des exemples :

  • Nomadic Matt. Ce nom sonne bien et est très facile à retenir. Mais pour autant, grâce au mot « nomadic » qui signifie « nomade », le lecteur comprend tout de suite qu’il s’agit d’un blog voyage.
  • Pinch of Yum. Un des plus gros blogs cuisine au monde. En anglais, « a pinch » signifie une pincée, et « yummy » signifie délicieux. « Pinch of Yum » signifie donc plus ou moins : une pincée de délicieux. En français, ce n’est pas terrible. Mais en anglais, ça en fait un nom de blog original et facilement mémorisable. Et là encore, les mots utilisés permettent au lecteur de comprendre immédiatement qu’il s’agit d’un blog cuisine.
  • WPmarmite. WP est un sigle qui signifie WordPress, l’outil le plus utilisé au monde pour la création de sites. Malgré le mot « marmite », le lecteur comprend tout de suite qu’il a affaire à un blog spécialisé sur WordPress. En l’occurrence, WPmarmite est un des blogs de référence sur la thématique WordPress en francophonie.

Option n° 3 : choisir un nom de blog orienté résultat

Là encore, pensez à votre lecteur type. Il a un problème qui le ronge et qui l’empêche de dormir la nuit. Et soudain, au détour d’une recherche Google, il tombe sur un blog dont le nom correspond exactement au résultat qu’il veut atteindre. Vous ne pensez pas que ça lui donnerait envie de cliquer ?

Evidemment, la réponse est oui.

Voici une liste de noms de blogs orientés résultat :

Note : Bien sûr, restez mesuré sur la promesse de votre blog ! Par exemple, un nom de blog comme devenir-millionnaire-en-1-mois.com, n’inspire vraiment pas confiance.

Option n°4 : choisir un nom de blog qui reflète votre angle d’attaque

Si vous avez un angle d’attaque spécifique dans votre thématique, trouver un nom de blog qui reflète cet angle peut être une bonne idée.

Là encore, l’idée est quand même que le lecteur comprenne rapidement de quoi parle votre blog, tout en étant intrigué.

Voici une liste de noms de blogs qui reflètent un angle d’attaque spécifique :

  • Nerdfitness, qui donne des conseils fitness… à destination des geeks / nerds !
  • No Meat Athlete, qui s’adresse uniquement aux sportifs vegan (« no meat » signifie « pas de viande » en anglais).
  • Minimalist Baker, qui se distingue des autres blogs cuisine par des recettes simples ne nécessitant pas énormément d’ingrédients. D’ailleurs, « baker » signifie boulanger/pâtissier, mais ça n’empêche pas ce blog de proposer des recettes de cuisine de toutes sortes. Comme je vous l’ai dit plus tôt dans cet article, votre nom de blog ne vous empêchera pas d’étendre votre activité.

Option n°5 : Utiliser votre propre nom 

C’est également une possibilité si vous êtes à court d’idées. Beaucoup de blogueurs à succès ont fait ce choix.

On peut citer :

  • Danilo Duchesnes de daniloduchesnes.com, un des blogs de référence en francophonie sur la publicité Facebook
  • Neil Patel qui blogue principalement sur le SEO mais aussi sur le marketing digital en général
  • Mark Manson de markmanson.net, blogueur dans la thématique développement personnel et auteur du best-seller « L’art subtil de s’en foutre »
  • Steve Pavlina de stevepavlina.com, un autre blogueur célèbre dans la thématique développement personnel

Voici donc les 5 options que vous avez pour votre nom de blog. Voyons maintenant la méthode étape par étape que je vous recommande pour trouver et valider votre nom de blog.

La méthode en 4 étapes pour trouver et valider votre nom de blog

Etape n°1 : Faire une liste de noms de blogs

Vous voyez les 5 options dont on vient de parler pour votre nom de blog ? Essayez de trouver des idées de nom pour les 4 premières. Vous pouvez sauter l’option n°5, qui consiste à utiliser votre propre nom, car cette option est à utiliser par défaut, si vous n’avez rien trouvé d’autre.

Essayez d’abord de trouver des noms de blogs orientés SEO.

Si vous voulez par exemple lancer un blog sur le piano, tapez des expressions comme « Apprendre le piano » ou « Piano Facile » dans un outil comme Yooda Insight pour connaître le volume de recherche.

Si ces expressions sont beaucoup recherchées, vérifiez ensuite s’il n’y a pas déjà des concurrents dont le nom correspond à ces expressions.

Attention !

Si par exemple Pianofacile.com existe, mais que Piano-facile.com ou Pianofacile.fr sont libres, ça n’est pas pour autant une bonne idée d’opter pour un de ces noms de blog. Votre blog risquerait d’être confondu avec l’autre. Et si votre concurrent a déposé une marque, c’est tout simplement illégal. Mais ça, on en reparlera plus tard dans cet article.

Si vous trouvez des noms de blog orientés SEO, mais qui restent un minimum stylés, faites-en une liste et notez-les.

Si vous ne trouvez aucun nom de blog orienté SEO qui soit libre, ce n’est pas grave ! Dans tous les cas, passez à la deuxième option, et essayez cette fois de trouver un nom de blog orienté marque.

Encore une fois, gardez en tête qu’un nom trop original n’est pas forcément une bonne solution pour un blog qui démarre. Votre lecteur potentiel doit immédiatement comprendre que votre blog s’adresse à lui et va répondre à ses besoins. Pour ça, une bonne technique est de combiner votre thématique ou un mot qui fait référence à votre thématique, avec un adjectif.

Par exemple, dans la thématique du piano, ça pourrait donner « Pianiste accompli » ou « Super pianiste ».

Vous pouvez aussi tenter les jeux de mots. Dans l’exemple du piano, on pourrait utiliser l’expression « une touche de » qui signifie « un petit peu de », et ça donnerait Touchedepiano.com.

Là encore, notez vos idées dans votre liste.

Et passez aux options n°3 (nom de blog orienté résultat) et n°4 (nom de blog qui reflète votre angle d’attaque spécifique, si vous en avez un). Notez encore une fois vos idées pour finaliser votre liste de noms de blogs.

Etape n°2 : Demander l’avis d’autres personnes

Une fois que vous avez terminé votre liste de noms de blogs, je vous recommande de vous confronter à d’autres personnes.

L’idéal serait de demander à des personnes de votre audience cible ce qu’ils pensent de vos idées. Mais en réalité, même demander l’avis de votre entourage peut vous être utile.

Bien sûr, gardez de la distance vis-à-vis des avis extérieurs. Ce n’est pas parce qu’une personne trouve que votre idée de nom de blog est nulle que c’est effectivement le cas. Mais si tout votre entourage vous dit par exemple qu’ils ne comprennent pas le jeu de mots dans Touchedepiano.com, ou que « Pianiste accompli » est moins fluide que « Super pianiste », ça devrait vous mettre la puce à l’oreille.

A ce stade, éliminez de votre liste les noms de blogs que vous êtes le seul à aimer. Et passez à l’étape suivante.

Etape n°3 : Vérifier que votre nom de blog est disponible

On arrive à l’étape fatidique !

Désolé de vous l’apprendre si vous n’étiez pas au courant, mais aujourd’hui de nombreux noms de domaine ne sont tout simplement plus disponibles.

Soit ils sont utilisés par leur propriétaire, soit ils ont été achetés et réservés au cas où leur propriétaire se déciderait un jour à en faire quelque chose.

Il y a même des gens dont le métier est l’achat-revente de noms de domaine !

Bref, il est probable que dans votre liste de noms de blog, une bonne partie ne soit plus disponible.

Mais bonne nouvelle : c’est très facile à vérifier. Allez sur Ionos, et tapez vos idées de noms de blog. L’outil vous dira si ces noms de domaine sont disponibles ou pas :

Disponibilité du nom de blog

Pas besoin d’avoir obligatoirement le .com ! Vous pouvez tout à fait choisir un nom de domaine qui se termine par .fr, ou même par .net. Vérifiez simplement que le nom de domaine qui se termine par .com n’est pas utilisé par son propriétaire.

D’ailleurs, contrairement à ce que croient certains, avoir un nom de blog qui se termine par .fr ne vous empêchera absolument pas d’être référencé dans le monde entier.

Reprenons l’exemple de Running-addict.fr.

Un rapide tour sur SimilarWeb nous montre qu’une partie non négligeable du trafic de ce blog vient d’autres pays que la France :

Trafic de Running-addict.fr

Même chose pour Apprendre-la-photo.fr :

Trafic de Apprendre-la-photo.fr

Il faut simplement éviter les .be et .ch (à moins que vous ne visiez spécifiquement le marché belge ou suisse). Tout simplement car le marché français est de loin le plus gros marché, et les Français représenteront donc la majorité de vos lecteurs potentiels. Or le Français moyen accordera moins de confiance à un site qui se termine en .be ou .ch, qu’à un site se terminant par .com ou .fr. Et ça pourrait se ressentir sur votre taux de clic. Si le .com n’est pas disponible, privilégiez donc le .fr, même si vous êtes Belge, Suisse ou Canadien.

A ce stade, éliminez de votre liste les noms de blog qui ne sont pas disponibles.

Et vous allez ensuite devoir faire un choix parmi ceux qui restent.

Voici ce que je vous recommande : descendez votre liste de noms de blog dans l’ordre, une option après l’autre.

Concrètement : si vous avez trouvé un bon nom de blog orienté SEO qui est disponible, je vous recommande de choisir celui-là.

Si ce n’est pas le cas, reportez-vous à l’option n°2 qui correspond aux noms orientés marque. Si vous avez un nom de blog orienté marque qui est disponible, choisissez celui-là.

Et si ce n’est pas le cas ? Vous continuez, et vous regardez cette fois si vous avez dans votre liste un nom de blog orienté résultat (l’option n°3). Et ainsi de suite, jusqu’à trouver votre nom de blog.

Et si après tout ça vous n’avez toujours rien ? Vous vous rabattez sur l’option n°5, qui consiste à utiliser votre nom.

Fiou, voilà une bonne chose de faite !

Mais attention ! Il vous reste un dernier truc à vérifier avant d’acheter votre nom de domaine et de créer votre blog. Et pas des moindres.

Etape n°4 : Vérifier que votre nom de blog ne correspond pas à une marque

Eh oui ! Un nom de domaine peut porter atteinte à des droits antérieurs détenus par des tiers, et notamment à des marques.

Quand un nom de domaine porte atteinte à une marque, le titulaire de la marque peut agir en contrefaçon pour faire interdire l’usage du nom de domaine, ou se le faire attribuer, voire obtenir des dommages et intérêts pour le préjudice subi.

(Désolé pour ce ton très formel, c’est mon côté ex-avocat qui ressort…)

Concrètement : le fait qu’un nom de domaine soit libre, ne veut pas dire que c’est open bar et que vous ne risquez rien !

Si par exemple le nom de domaine superpianiste.com est libre, mais qu’une autre entreprise a déposé la marque « Super pianiste », alors vous allez potentiellement porter atteinte à cette marque si vous achetez et exploitez ce nom de domaine.

Vous devez donc vérifier que le nom de blog que vous avez trouvé ne correspond pas à une marque.

Pour ça, c’est encore une fois très simple : allez sur le site de l’INPI, et tapez votre nom de blog.

Vérifiez ensuite qu’il n’y a aucune marque qui correspond à votre nom de blog :

Comment vérifier que le nom de blog ne porte pas atteinte à une marque

Et le tour est joué !

Conclusion

J’espère que cet article vous aidera à trouver votre nom de blog.

Mais laissez-moi vous le dire clairement : trouver un nom de blog n’est qu’une première étape dans votre épopée blogging.

Vous allez ensuite devoir créer votre blog et le référencer sur Google pour attirer des visiteurs. Pour ça, je vous recommande de lire mon article : Comment référencer son blog gratuitement.

Bon courage ! C’est probablement le début d’une belle aventure 😊

A propos de l'auteur

Maxime

Ancien avocat d'affaires, reconverti entrepreneur sur Internet. Après avoir créé un blog pour les étudiants en droit qui a dépassé les 4000 visiteurs par jour et les 15.000 euros par mois de bénéfices, j'ai créé Blogueur Libre dans un seul but : aider les personnes malheureuses dans leur job à créer un blog rentable pour gagner leur liberté.

  • Merci pour ce très bon article, comme à chaque fois.
    En 2005, alors que je n’y connaissais vraiment rien en la matière et encore en poste comme sommelier dans un grand restaurant j’ouvre mon blog.
    Sans réfléchir. Sur Overblog
    Le nom?
    Bah pas du tout vendeur:
    Sommelier-vins.com
    J ai pris deux mote clés de ma thématique et voilà.
    J ecrivais 3 articles par semaine!
    Aujourd’hui j en suis a 1300 articles.
    N importe quoi…
    En Decembre je l ai fait migrer sur WordPress. Pour mieux le monetiser.
    Mon traffic naturel est fort mais je ne récupère que 10 à 20 mails par jours seulement.
    Conversion naze malgré Thrive leads.
    Le contenu est de haute qualité, mais ça reste compliqué de monetiser.
    Mais je m’accroche et comme tu le dis:
    C’est la qualité du contenu qui fait la différence.
    Et il est inutile de proposer 1000 articles pour avoir di traffic 😅
    Et encore moins pour vendre.
    C’est quand même un métier.
    😆
    Emmanuel

    • Salut Emmanuel,
      Merci pour ton commentaire. Tu as essayé de vendre directement dans tes articles ?

      • Comment cela ?
        Tu veux dire, en mettant une photo du produit avec un lien pour le commander par exemple? J’essaie de le faire.
        J’essaie de vendre via ma liste mais à part en Décembre, où j’ai bien vendu (à mon échelle hein!,-)) ça reste limité à 1000€/mois.

        J’ai une bonne liste (9000 environ, je la nettoie chaque trimestre). Je n’ose pas faire de séquences mails journalières (sur 5 ou 6 jours) pour mieux vendre…je devrai peut être le faire.

        J’envoie des mails automatiques via Sendinblue.

        Faut que je re-travaille tout ça, mais c’est pas simple.

        • Oui, ce peut être en mettant une photo du produit, ou même sans photo, avec juste un lien qui redirige vers la page de vente. Il y a de nombreux blogueurs qui font ça, j’en avais analysé certains dans cet article : https://blogueurlibre.fr/exemples-de-blogs
          Personnellement, ça me rapporte une grosse partie de mes ventes.
          J’ai aussi une séquence mail qui me rapporte un nombre de ventes non négligeable (et qui sert aussi à créer de la confiance).
          C’est vrai que 1000 euros par mois pour 9000 emails, ça semble faible.
          Là comme ça, c’est difficile de donner une raison en particulier. Il y a plusieurs leviers sur lesquels tu peux jouer :
          – vendre en dehors de ta liste email
          – par email, vendre plus fréquemment (créer de nouvelles offres)
          – le prix de tes produits
          – les taux de conversion de tes pages de vente (tu as un trafic suffisant pour faire des tests AB pertinents)

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Découvrez comment mon blog attire 4000 visiteurs par jour, sans dépenser un euro en publicité. Et comment vous pouvez faire la même chose.

    >