Comment Créer Et Vendre Des Ebooks [Guide de A à Z]

Vendre des ebooks

Il y a quelques jours, en me baladant sur un groupe Facebook, je suis tombé sur un message d’un webmarketeur français bien connu… (que j’aime bien au demeurant 😊)

Mais ce marketeur se demandait s’il était possible de vendre des ebooks…

Avec mes + 8.000 euros d’ebooks vendus chaque mois, je dois avouer que j’ai laissé échapper un petit rire nerveux…

possibilité de vendre des ebooks

Dans cet article, je vais vous expliquer comment vous pouvez créer et vendre des ebooks en ligne.

Et gagner votre vie avec, si vous faites bien les choses.

Voici le genre de chiffres que vous pouvez atteindre en vendant des ebooks :

Chiffres de vente de mes ebooks

Plutôt sympa.

Sans plus attendre, c’est parti 😊

Etape n°1 : Trouver une idée d’ebook à vendre

La première étape pour vendre un ebook… c’est déjà de trouver une idée !

Bizarrement, c’est à cette étape que bloquent la plupart des gens.

Je reçois régulièrement des messages de personnes me disant qu’elles veulent créer un ebook, mais qu’elles n’ont pas d’idée…

En réalité, trouver une idée d’ebook n’est pas si compliqué que ça.

La chose la plus importante que vous devez retenir est la suivante :

Le but n’est pas de créer un ebook pour se faire plaisir. Ou parce qu’on a envie de parler de tel ou tel sujet. Le but est de créer un ebook qui résout un problème.

Regardez par exemple ce que m’a dit une lectrice du blog (très sympathique) il y a quelques jours. Elle a un blog dans la thématique du jeu-vidéo :

Idée d'ebook d'une lectrice du blog

Elle propose de créer un ebook sur les bienfaits des jeux vidéos.

Le sujet est intéressant, certes. Mais elle vient de tomber dans le piège classique dans lequel tombent beaucoup de blogueurs débutants : son idée ne part pas des besoins et problèmes de son audience. Son idée part de ses envies à elle !

Elle est sans doute passionnée de jeux vidéos et pense vraiment que les jeux vidéos apportent des bienfaits (ce que je ne conteste pas, ce n’est pas le sujet).

Le souci est le suivant : pourquoi ses lecteurs achèteraient-ils cet ebook ? Auront-ils une envie compulsive de passer à la caisse en voyant un ebook sur les bienfaits des jeux vidéo ? J’en doute…

En revanche, admettons que vous soyez un fan hardcore du jeu vidéo Fortnite, ou de League of Legends.

Vous y passez une bonne partie de vos journées, mais malheureusement vous n’avez toujours pas les résultats que vous espérez. Votre niveau n’est franchement pas terrible, et vos potes se foutent de votre gueule.

Est-ce que vous ne seriez pas prêt à dépenser un peu d’argent pour vous améliorer ?

C’est possible…

Un rapide tour sur la plateforme de cours en ligne Udemy montre qu’il existe des cours payants pour aider les joueurs de Fortnite à s’améliorer. Comme celui-ci par exemple, vendu à 980 exemplaires :

Cours sur Udemy

Ou encore ce cours à 124,99 euros (15,99 euros en réduction, LOL) pour les joueurs de League of Legends :

Avec pas moins de 4571 inscrits !

Je répète : 4571 inscrits !!!

Admettons que ce cours soit tout le temps en promotion à 15,99 euros (ce qui est fort probable, mais c’est un autre sujet…).

Laissez-moi sortir ma calculette : 4571 x 15,99 euros = 73.090,29 euros

Plutôt sympa.

Bref, je pense que vous avez compris l’idée : ces cours se vendent parce qu’ils résolvent un problème douloureux pour une catégorie de personnes. En l’occurrence : ne pas être assez bon à Fortnite ou League of Legends.

Un ebook sur ce sujet serait donc potentiellement une bonne idée (même si la thématique du jeu vidéo n’est sans doute pas la plus facile à monétiser).

A l’inverse, un ebook sur les bienfaits du jeu vidéo… ne résout pas un problème douloureux. Et a donc moins de chances de se vendre.

D’ailleurs, les ebooks que je vends sur mon blog pour les étudiants en droit sont un très bon exemple.

Ces ebooks ne traitent pas des bienfaits du droit, des avantages de connaître le droit, ou encore de la beauté du droit… Non !

Ces ebooks sont des packs de fiches de révisions synthétiques, pour aider les étudiants à apprendre leurs cours rapidement et efficacement.

Les étudiants ont un problème douloureux : ils ne comprennent rien à leurs cours, et n’ont pas le temps de les apprendre car ils sont trop longs. Avec mes fiches de révisions claires, synthétiques et optimisées pour l’apprentissage, je viens résoudre leur problème.

Et c’est pour ça que mes ebooks se vendent. Par milliers.

Etape n°2 : Vérifier le potentiel de vente de son idée d’ebook

Une fois que vous avez votre idée d’ebook qui résout un problème, l’étape suivante est de…

Vérifier si ça existe déjà ! Et si ça se vend.

Je suis toujours étonné du nombre de personnes qui me contactent pour me demander si leur idée d’ebook peut faire des ventes…

La plupart du temps, ces personnes ont passé des jours à créer leur avatar, à se creuser la tête sur les problèmes profonds de leur audience, à faire des études de marché en 58 étapes…

Je ne dis pas que tout ça est inutile, loin de là !

Mais il y a plus simple, et plus efficace : vérifier s’il existe des concurrents qui vendent des livres physiques ou numériques similaires à celui que vous voulez créez.

Tout simplement.

S’il y a des concurrents, c’est un très bon signe ! Et s’ils font des ventes, c’est encore mieux ! A partir du moment où ils y arrivent, pourquoi pas vous ?

A l’inverse, si vous ne trouvez personne qui vend un livre (physique ou numérique) similaire à celui que vous voulez vendre, ce n’est franchement pas bon signe.

Si ça n’existe pas, c’est peut-être qu’il y a une raison, vous ne pensez pas ?

Et non, vous n’êtes ni Mark Zuckerberg, ni Elon Musk. Calmez-vous 😂

Mais alors comment vérifier s’il y a déjà des concurrents qui font des ventes, me direz-vous ?

C’est ce qu’on va voir maintenant.

Je vous ai parlé plus tôt de Udemy, une plateforme de cours en ligne. C’est un bon outil pour voir ce qu’il est possible de vendre, dans plein de thématiques différentes !

Mais ce n’est pas le seul.

Amazon est également un super outil pour vérifier si votre ebook peut se vendre.

Astuce n°1 : Amazon

Allez sur Amazon, et cliquez sur « Meilleures ventes » :

Meilleures ventes sur Amazon

Choisissez ensuite la catégorie « Livres » :

Livres sur Amazon

Puis la sous-catégorie qui vous intéresse. Pour l’exemple, je vais choisir la sous-catégorie « Droit ». Puis « Droit civil ». Dans les meilleures ventes, on voit ça :

Ou encore ça :

Ces livres sont des fiches de révisions synthétiques, au format papier. Ça s’appelle des « Lexifiches ». L’entreprise qui les produit est aujourd’hui un des principaux concurrents de mon blog pour les étudiants.

Est-ce que ces fiches au format papier existaient avant que je lance mon blog ?

Absolument.

Est-ce que le fait de voir que ces fiches existaient m’a conforté dans le fait que vendre des fiches sur un blog était une bonne idée ?

Bien sûr.

Si on fouille un petit peu sur Amazon, on voit qu’il existe des Lexifiches en :

  • droit des contrats
  • droit de la famille
  • droit administratif
  • droit pénal
  • droit commercial, etc…

Et la liste est beaucoup plus longue que ça. Il en existe des dizaines.

En fait, il en sort régulièrement de nouvelles depuis 2014.

Est-ce que l’entreprise qui les produit se serait embêtée à créer des dizaines de Lexifiches si ça ne se vendait pas ?

Non, clairement pas.

Un autre indice est le nombre d’évaluations sur Amazon. Si un livre a reçu des commentaires sur Amazon, c’est forcément que des gens l’ont acheté ! Comme ici :

C’est un indice supplémentaire sur le potentiel de vente de votre idée d’ebook. Si vous trouvez un livre similaire à l’ebook que vous voulez vendre, mais que ce livre n’a aucun commentaire sur Amazon… là encore, ça sent le roussi !

En continuant de fouiller sur Amazon, on remarque qu’il existe aussi des fiches de révisions en droit… au format ebook !

Comme ici :

Ebooks sur Amazon

Là encore, cette collection de fiches comporte plusieurs matières : droit constitutionnel, droit de la famille, droit administratif, etc…

Et chose intéressante : l’auteur de ces ebooks… a aussi un blog !

Et il vend également (entre autres) des fiches au format ebook sur son blog.

Est-ce que je connaissais l’existence de ce concurrent avant de lancer mon propre blog ?

Bien sûr, j’avais fait mes recherches. J’avais d’ailleurs enquêté sur l’entrepreneur qui gérait ce blog. J’avais découvert que c’était en fait un serial entrepreneur, à la tête de plusieurs business sur Internet… Dans une interview, il disait que son blog pour les étudiants lui rapportait assez d’argent pour en vivre…

Est-ce que ça m’a convaincu de me lancer à mon tour ?

Oui, c’est précisément ce qui a fini de me convaincre.

Pour résumer, avant de vendre des fiches au format ebook sur mon blog, j’avais vérifié :

  • que mon idée d’ebook se vendait dans le monde réel
  • que mon idée d’ebook se vendait déjà sur Internet
  • que la personne qui vendait ce type d’ebooks gagnait sa vie avec

En gros, j’avais vérifié que c’était possible. Et que je pouvais y arriver moi aussi.

Ce n’est donc pas si étonnant que mes fiches pour les étudiants en droit aient bien marché.

Est-ce que ça a été difficile ? Oui.

Est-ce que j’en ai chié ? Oui.

Mais puisqu’une autre personne y était arrivée avant moi, je savais que ce n’était qu’une question de temps avant que j’y arrive. Et c’est ce qui s’est passé.

Astuce n°2 : Les indices sur les blogs des concurrents

Si vous avez repéré des blogs qui vendent les ebooks que vous voulez vendre, il existe une manière très simple de vérifier s’ils font des ventes…

Les témoignages clients !

C’est la même chose que les commentaires sur Amazon, mais sur un blog.

D’expérience, je peux vous dire que tous les clients satisfaits ne prennent pas forcément la peine de faire un retour par email.

Donc si vous voyez qu’un ebook a de nombreux témoignages clients, c’est sans doute qu’il se vend à de nombreux exemplaires.

Et plus fort que ça encore : certains blogs mettent carrément le nombre d’exemplaires vendus de l’ebook ! C’est vrai que si l’ebook a été beaucoup vendu, c’est un argument de preuve sociale…

Voici un exemple sur le site jerecuperemonex.com, le site leader dans la thématique de la reconquête amoureuse :

Ebook le plus vendu en France

On voit que l’ebook « Une semaine pour récupérer son ex », vendu à 27 euros, a été vendu à plus de 200.000 exemplaires…

Probablement une bonne idée d’ebook 😊

De même, sur le site artdeseduire.com, un des leaders dans la thématique de la séduction, on voit que l’ebook « Séduire cette fille » est un véritable best-seller, avec 40.000 ventes :

Ebook sur la séduction

Bref, je pense que vous avez compris l’idée : ne cherchez pas à réinventer la roue !

Vendez les ebooks qui se vendent déjà !

Etape n°3 : Ecrire son ebook

On arrive à l’étape où vous allez devoir faire le boulot…

Car évidemment : avant de vendre un ebook, il faut d’abord le créer.

Alors oui : vous pouvez faire une prévente (c’est-à-dire vendre l’ebook et le créer ensuite, une fois que vous avez fait des ventes).

La prévente est une technique efficace pour vendre des formations chères, qui demandent beaucoup de travail. De cette manière, vous vous assurez que votre formation se vend avant de passer des semaines à la créer…

Selon moi, c’est une technique qui se justifie pour les grosses formations. Mais pas pour les ebooks.

Tout simplement car vous pouvez écrire et créer votre ebook assez rapidement.

Et c’est ce qu’on va voir dans la suite de cet article.

Je ne vais pas vous prendre la main et créer votre ebook à votre place. Encore une fois, c’est à vous de faire le boulot !

Mais je vais vous donner quelques conseils qui vous aideront à écrire votre ebook.

Conseil n°1 : Se dégager du temps et ne faire que ça

Un ebook, c’est comme un petit livre… (rien de nouveau sous le soleil à ce niveau-là)

De la même manière qu’un livre, ce qui rend difficile l’écriture d’un ebook… ce sont les problèmes de structure !

Un ebook n’a pas besoin d’être extrêmement long ! (on en reparlera par la suite)

Mais quand même : un ebook sera généralement plus long qu’un article de blog !

Et donc : si vous faites plusieurs choses à la fois (créer du contenu gratuit, faire de la promotion, envoyer des emails, et écrire votre ebook…), vous aurez énormément de mal à écrire rapidement votre ebook !

Tout simplement car vous aurez beaucoup de mal à re-rentrer dans votre ebook après avoir passé plusieurs jours à écrire des articles par exemple…

Vous vous demanderez :

Où est-ce que j’en étais déjà ?

A chaque fois, vous relirez ce que vous avez écrit depuis le début, pour vous remettre dedans.

Bref, une perte de temps monumentale !

J’ai écrit 14 ebooks, et je peux vous le dire : rien n’est plus efficace que de ne faire qu’une seule chose à la fois.

En l’occurrence : si vous écrivez un ebook, ne faites que ça !

Ça signifie, si vous êtes blogueur :

  • avoir des articles de blog déjà prêts à être publiés
  • avoir des emails déjà programmés

Et vous verrez qu’en ne faisant qu’écrire votre ebook, en n’ayant que ça en tête, vous irez beaucoup plus vite !

Conseil n°2 : Ecrire son ebook le plus rapidement possible

Pour écrire votre ebook, fixez-vous une deadline ! Et tenez-vous y.

Donnez-vous par exemple 2 semaines, ou même 1 semaine pour écrire votre ebook.

Fixez-vous un nombre de mots à écrire par jour, et faites-le quoi qu’il arrive.

L’écriture d’un ebook peut facilement prendre du temps si vous ne vous fixez pas un cadre.

Mais si vous êtes un blogueur débutant et que vous êtes au début de votre projet, vous ne pouvez pas vous permettre de passer des mois à écrire un ebook.

Le but est de confronter votre ebook au marché le plus vite possible. Et vous pourrez toujours l’améliorer ensuite en fonction des retours (méthode du minimum viable product, ou MVP pour les intimes).

C’est exactement ce que j’ai fait pour mon premier ebook payant.

Je l’ai écrit en une semaine (environ 50 heures de travail).

Je l’ai ensuite rapidement confronté au marché. J’étais à cette époque avocat-stagiaire dans un cabinet d’avocats. J’ai demandé à d’autres stagiaires, qui étaient encore étudiants en droit, de jeter un œil à ma page de vente.

Et une stagiaire a acheté mon ebook !

Non sans rire : j’ai reçu une notification Paypal (ma première). Avec son nom. Et me disant que j’avais gagné 7 euros.

J’ai demandé des explications à cette stagiaire. Et elle m’a dit qu’elle avait été convaincue par la page de vente de mon ebook, et qu’elle pensait que l’ebook l’aiderait à préparer l’examen du Barreau cette année.

Plutôt encourageant 😊

Conseil n°3 : Ce n’est pas la longueur de l’ebook qui compte

Je vous ai dit qu’il était possible d’écrire un ebook rapidement.

Et c’est d’autant plus vrai que ce n’est pas la longueur de l’ebook qui compte !

Une personne n’achète pas un ebook pour son nombre de pages. Une personne achète un ebook pour résoudre un de ses problèmes !

Regardez par exemple les ebooks que je vends sur mon blog pour les étudiants en droit.

Ils font entre 25 et 40 pages ! Ce n’est pas énorme.

Mais ils résolvent un problème qui est : les étudiants ne trouvent pas le temps d’apprendre les gros pavés qui leur servent de cours.

Et c’est pour ça qu’ils se vendent bien.

Donc ne pensez pas en terme de nombre de pages (même s’il y a quand même un minimum). Pensez plutôt en terme de solution à un problème.

Conseil n°4 : Ce n’est pas non plus le design de l’ebook qui compte

Non seulement la longueur d’un ebook n’est pas très importante… mais le design ne l’est pas beaucoup plus !

Attention : je parle ici du contenu, pas de la page de couverture ! Concernant la page de couverture, on en parlera dans la suite de cet article.

Mais en ce qui concerne le contenu, regardez par exemple à quoi ressemble un de mes ebooks payants :

Design de mon ebook

Et regardez également à quoi ressemble l’ebook gratuit que je propose sur mon blog pour les étudiants :

Autre design de mon ebook

Le design n’est franchement pas incroyable…

Mais ce n’est pas grave ! Car le plus important, ce n’est pas la forme. Le plus important, c’est le fond !

Encore une fois : les gens achètent un ebook avant tout pour résoudre un problème… Pas parce qu’il est joli (même si ça peut aider un peu).

Personnellement, je réalise mes ebooks sur Word. Tout simplement.

Sur Word, vous pouvez faire des colonnes, ajouter des bordures, une image en filigrane, etc…

C’est franchement suffisant pour la plupart des ebooks.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également créer un ebook avec Canva.

Sur Canva, vous trouverez des modèles pour réaliser le contenu de votre ebook.

Je vous montre à quoi ça ressemble dans cette vidéo :

Etape n°4 : Créer une page de couverture pour son ebook

Vous l’avez bien compris : le design du contenu de votre ebook n’est pas si important que ça.

Pour autant, créer une bonne couverture pour votre ebook est capital.

Pensez-y : la couverture est le premier contact que votre prospect a avec votre ebook.

Et une couverture va aider votre prospect à visualiser votre produit.

Le prospect va pouvoir comprendre que votre produit est bien réel, même s’il n’est que numérique. Et qu’il va vraiment recevoir quelque chose en échange de son argent.

Pour créer une couverture d’ebook, c’est très simple.

Rendez vous sur Canva.

Dans « Créer un design », sélectionnez « Couverture de livre » :

Créer une couverture d'ebook avec Canva

Vous aurez alors accès à plein de couvertures d’ebooks déjà réalisées, classées par catégories :

  • couvertures de livres de cuisine
  • couvertures de livres sur la photographie, etc…
Couvertures d'ebooks sur Canva

Vous pouvez choisir le modèle de couverture qui vous plait, et modifier le texte, les images, etc… pour créer votre propre couverture d’ebook 😊

En sachant que vous avez encore plein d’autres couvertures dans la catégorie « Couverture de livre Wattpad » :

Là encore, il vous suffit de choisir un modèle parmi la multitude de couvertures proposées :

Et de modifier ensuite le modèle pour créer votre propre couverture d’ebook.

C’est cette méthode que j’ai utilisée pour créer mes premières couvertures d’ebooks. J’avais simplement pris un modèle, et modifier la couleur et le texte.

Voilà ce que ça donnait, en 2D :

Ce n’est pas extraordinaire. Mais ça fonctionnait bien.

Aujourd’hui, je réalise mes propres couvertures d’ebooks. Sans partir d’un modèle. Toujours avec Canva, en ajoutant moi-même des éléments, des visuels, etc…

Voilà ce que ça donne :

C’est mieux, non ? 😂

Bref, une fois que vous avez votre couverture d’ebook, il ne vous reste plus qu’à l’ajouter en première page de votre document Word. Vous convertissez votre document Word en PDF, et le tour est joué : vous avez créé votre ebook !

Etape n°5 : Créer un mock-up

Créer une couverture d’ebook en 2D, c’est bien.

Mais créer une couverture d’ebook en 3D, c’est mieux !

On appelle ça un « mock-up ».

L’idée est de rendre votre ebook encore plus visuel, encore plus « réel ». Pour créer le désir chez votre prospect.

C’est quelque chose que je n’ai pas mis en place tout de suite sur mon blog pour les étudiants. En fait, j’ai même attendu plus d’un an avant de faire des couvertures 3D pour mes ebooks.

Et je l’ai amèrement regretté.

Voici le taux de conversion de ma page de vente avant le passage des couvertures en 3D :

5,50%.

Et voici le taux de conversion de ma page de vente après le passage des couvertures en 3D :

6,44%.

Là comme ça, la différence ne paraît pas énorme.

Mais sur une année, ça représente plusieurs milliers d’euros.

Concrètement : j’ai perdu plusieurs milliers d’euros parce que j’avais la flemme de faire des couvertures en 3D.

Et je peux vous assurer qu’on se sent un peu con quand on découvre ça.

Donc faites des couvertures en 3D pour vos ebooks. Aujourd’hui, c’est d’ailleurs très facile à faire.

Personnellement, j’utilise un service payant, qui s’appelle Placeit.net.

Et qui me permet de faire de super jolies couvertures en 3D, avec une bonne gestion des ombres. Voilà ce que ça donne :

Mais vous pouvez également créer des couvertures 3D avec des outils gratuits, comme Adazing ou DIY Book Covers.

Ce sera largement suffisant pour commencer 😊

Etape n°6 : Mettre son ebook en ligne sur son blog

Alors là, je vais être intransigeant…

On l’a dit : Amazon, c’est bien pour analyser si votre idée d’ebook est une bonne idée.

En revanche, vendre votre ebook sur Amazon, c’est une mauvaise idée.

Si vous voulez vraiment gagner de l’argent en vendant des ebooks, et pas juste des cacahuètes…

Vous devez vendre vos ebooks sur votre blog ! Sur une plateforme qui vous appartient et que vous contrôlez !

Et ce pour 4 raisons !

Raison n°1 : sur Amazon, vous ne récupérez pas les emails de vos clients

Sur Internet, les emails sont le nerf de la guerre…

Si vous n’avez pas une base d’adresses email que vous pouvez contacter, vous n’avez pas de vrai business. Point final.

Et si vous vendez vos ebooks uniquement sur Amazon, vous ne pourrez pas récupérer les emails de vos clients.

Vous ne pourrez donc pas les recontacter lorsque vous sortirez de nouveaux ebooks…

Ou pour leur proposer d’acheter d’autres produits, éventuellement plus chers. Comme je le fais en vendant des formations vidéo par email.

A l’inverse, en vendant vos ebooks directement sur votre blog, vous pouvez récupérer l’email de vos clients.

Il suffit d’ajouter sur votre bon de commande une petite case à cocher, comme ceci :

Cette simple case à cocher me rapporte environ 10% de tous les emails que je récupère sur mon blog pour les étudiants.

A l’heure où j’écris ces lignes, ça représente déjà plusieurs milliers d’emails.

Et je n’aurais jamais pu récupérer ces emails en vendant mes ebooks uniquement sur Amazon.

Raison n°2 : sur Amazon, vous ne contrôlez pas les prix de vos ebooks

Techniquement, vous pouvez fixer vous-même le prix de votre ebook sur Amazon.

Mais dans les faits, vous devrez plus ou moins vous adapter aux prix pratiqués par la concurrence…

Tout simplement car votre ebook sera visible juste à côté de tous les autres ebooks de votre thématique…

Les prix sur Amazon étant généralement bas, vous aurez beaucoup de mal à vendre votre ebook relativement cher sur Amazon.

Alors que si vous le vendez sur votre blog, vous n’aurez pas ce problème.

Raison n°3 : Amazon peut vous dégager du jour au lendemain

Sur Amazon, vous n’êtes pas chez vous.

Si pour une raison X ou Y, Amazon considère que vous ne respectez pas leurs conditions d’utilisation, ils peuvent vous virer ! Tout simplement.

Et ça arrive régulièrement. Le web anglophone regorge de ce genre d’histoires.

Si ça vous arrive, vous aurez l’air malin. Avec votre ebook, mais plus de moyen de le distribuer…

Raison n°4 : Amazon prend une commission

Et pour couronner le tout, Amazon vous prendra une jolie commission de 30% sur toutes les ventes de vos ebooks.

30% de commission sur un prix de vente qui ne pourra pas être très élevé, autant vous dire qu’il ne vous restera pas grand-chose…

Et d’ailleurs, qu’est-ce qui vous garantit que cette commission va rester à 30% ? Est-ce qu’elle ne pourrait pas, par exemple, passer à 50% ?

Depuis plusieurs années, Amazon réduit les commissions versées aux blogueurs affiliés qui ramènent des clients sur leur plateforme… Donc ils pourraient tout à fait réduire les commissions versées aux vendeurs sur leur plateforme… ce n’est pas impossible !

Si vous vendez vos ebooks sur votre blog, vous aurez certes une petite commission à verser à Stripe et/ou Paypal (suivant le processeur de paiement que vous choisissez). Mais ce sera seulement quelques pourcents sur chaque vente. Rien à voir avec les 30% d’Amazon !

Alors maintenant, vous allez me dire :

Mais comment est-ce que je crée un blog ? Et comment est-ce que je vends mes ebooks dessus ?

Vous avez de la chance : créer un blog est assez facile aujourd’hui. Sur Internet, vous trouverez plein de tutoriels pour créer un blog WordPress (le CMS leader dans le monde). Je vous recommande ce très bon article de WP Marmite.

Une fois que vous avez créé votre blog WordPress, vous pouvez vendre vos ebooks dessus grâce à des extensions, comme Woocommerce ou Easy Digital Downloads.

Ces extensions sont payantes si vous voulez bénéficier de toutes les fonctionnalités, mais leur version gratuite sera suffisante pour commencer.

Dans cet article, je ne vais pas vous faire un tutoriel complet pour vous expliquer comment configurer ces extensions. Déjà que cet article est long, je n’ai pas non plus envie qu’il fasse 15.000 mots…

Alors je vous laisse vous débrouiller 😊

Etape n°7 : Fixer le prix de son ebook

Ça y est, votre ebook est en ligne sur votre blog !

Mais il faut maintenant choisir un prix pour votre ebook. Et là, pour beaucoup de personnes, ça se complique.

Pourtant, il y a une chose essentielle que vous devez comprendre : le prix que vous fixez au moment de mettre en vente votre ebook n’a pas besoin d’être définitif !

Comme le dit Oussama Ammar :

Un prix, ça ne se décrète pas, ça se découvre.

Et il a raison.

C’est exactement ce que j’ai appliqué pour les fiches que je vends sur mon blog pour les étudiants.

J’ai commencé par vendre à un prix relativement peu élevé : 7 euros l’ebook.

Un prix similaire au prix des concurrents, ou juste un peu au-dessus.

Mais j’ai pris soin de créer une meilleure offre que celle des concurrents. J’offrais en bonus :

  • un ebook de conseils pour réussir ses études de droit
  • la possibilité de me poser des questions par email
  • une garantie de résultat : toute personne qui n’obtient pas la moyenne à son partiel après avoir acheté les fiches peut être remboursée

En gros : j’ai proposé une offre irrésistible, plus attractive que celles de mes concurrents. Mais à un prix similaire.

Le résultat ? J’ai pris des parts de marché.

J’ai récupéré des témoignages clients, que j’ai mis sur ma page de vente. Et j’ai encore amélioré la qualité des ebooks.

Et ensuite, j’ai petit à petit augmenté mes prix.

J’ai d’abord fait passer mes prix de 7 euros à 9 euros. Je n’ai constaté aucune différence sur le taux de conversion. Les gens achetaient toujours autant, et étaient toujours aussi contents.

Et puis, un an plus tard, après avoir encore amélioré les ebooks, j’ai pris une décision un peu plus radicale : j’ai fait passer tous mes prix de 9 euros à 17 euros.

A ce moment-là, je dois bien avouer que j’étais en stress. J’avais l’impression que je jouais la peau de mon business.

Les gens vont-ils m’insulter ? Me traiter de vilain arnaqueur capitaliste ? Ou pire : se barrer chez la concurrence ?

Au final… les choses se sont bien passées !

Oui j’ai reçu quelques dizaines de messages d’étudiants étonnés par ce changement de prix. Mais je n’ai pas reçu d’insultes. Parmi ces messages, certains étudiants voulaient simplement s’assurer que c’était « normal », qu’il ne s’agissait pas d’un bug ou d’une erreur. Après que je leur ai répondu, certains d’entre eux ont même acheté au nouveau prix…

Mon taux de conversion a légèrement baissé, passant de 6,44% à 5,26% :

Mais ce n’est pas un problème. Je ne vais pas vous embrouiller avec des calculs mathématiques, mais en gros : puisque les prix ont pratiquement doublé, je suis quand même largement gagnant.

Mes clients sont restés. Et sont toujours aussi contents.

Bref, tout s’est bien passé 😊

Retenez donc bien une chose : un prix peut évoluer. Ce n’est pas parce que vous commencez à vendre à un certain prix, que vous vendrez à ce prix toute votre vie.

Et il est d’ailleurs possible que je fasse encore évoluer mes prix.

De nombreux ebooks sont vendus à plus de 20 euros.

Par exemple, sur jerecuperemonex.com, l’ebook « Une semaine pour récupérer son ex » est vendu à 27 euros :

Ebook vendu à 27 euros

Et on voit également régulièrement des ebooks vendus une cinquantaine d’euros.

Etape n°8 : Créer une page de vente convaincante

Laissez-moi vous dire une chose.

Vendre un ebook, c’est bien.

Mais encore faut-il vraiment vendre votre ebook.

Si vous vous contentez de mettre votre ebook sur votre blog et d’attendre que les ventes tombent, vous risquez d’attendre longtemps…

Vendre votre ebook, ça implique d’abord de créer une vraie page de vente pour votre ebook. C’est-à-dire une page qui va présenter votre ebook, ses bénéfices, sa promesse, etc…

Dans cet article, on ne va pas faire un cours complet sur l’écriture de pages de vente et le copywriting.

Je vais simplement vous donner quelques conseils pour créer une page de vente efficace pour votre ebook.

Conseil n°1 : Avoir une accroche forte

Dès le début de votre page de vente, vous devez accrocher le lecteur en rappelant le résultat que votre ebook lui permettra d’atteindre (on l’a déjà dit : votre ebook doit résoudre un problème).

C’est ce que je fais sur ma page de vente pour mes fiches de révisions :

Dès le début, je dis au lecteur que mes ebooks lui permettront de réviser plus rapidement et plus efficacement.

Et c’est exactement la même chose pour l’ebook vendu sur le site jerecuperemonex.com. La page de vente commence avec la promesse :

Conseil n°2 : Rappeler les bénéfices de votre ebook

Vous l’avez sans doute déjà entendu 1000 fois : les gens n’achètent pas un produit pour ses fonctionnalités, mais pour ses bénéfices. C’est-à-dire pour ce que le produit va leur apporter, pour ce qu’il va changer dans leur vie.

C’est la même chose pour votre ebook. Ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un simple ebook que vous ne devez pas mettre en avant ses bénéfices.

Sur la page de vente de mes ebooks, j’en présente très clairement les bénéfices :

Bénéfices des ebooks

Je dis aux étudiants que les fiches leur permettront de mieux comprendre leurs cours, mais surtout d’économiser de l’argent et de gagner du temps.

Le genre d’arguments qui peut faire mouche…

Conseil n°3 : Créer une vraie offre

Qu’est-ce qui peut permettre de vendre un ebook assez cher ?

Ne pas simplement vendre un ebook. Mais créer une véritable offre.

C’est exactement ce que je fais pour mes fiches de révisions.

Je vous l’ai dit : non seulement j’offre un ebook supplémentaire en bonus et la possibilité de me contacter par email. Mais j’offre également une garantie de résultat : si l’étudiant qui a acheté les fiches n’obtient pas la moyenne à son partiel, il peut demander à être remboursé.

En gros :

  • soit l’étudiant obtient la moyenne, et il est satisfait
  • soit il n’obtient pas la moyenne, et il peut récupérer son argent

Donc dans tous les cas, l’étudiant ne perd rien en achetant les fiches.

Une offre irrésistible.

Et c’est pour ça que je peux vendre mes ebooks 2 à 3 fois plus chers que mes concurrents.

Conseil n°4 : Ajouter des témoignages clients

Plus de 90% des consommateurs lisent les témoignages clients et les avis avant de faire un achat en ligne.

Si vous allez sur mon blog pour les étudiants en droit, vous vous en rendrez vite compte : j’ai des dizaines de témoignages clients.

Et je ne compte plus le nombre de clients qui m’ont dit que mes témoignages clients les avaient convaincus d’acheter.

Conseil n°5 : Ne pas trop se prendre la tête avec le design et la technique

Aujourd’hui, la page de vente de mes ebooks est réalisée avec Thrive Architect.

C’est vraiment un super plugin, qui permet de faire de belles pages de vente, à un prix dérisoire (67 dollars pour pouvoir l’utiliser à vie).

Mais pendant plus de 2 ans, ma page de vente était… une page WordPress toute simple. Avec du texte et quelques images.

Cette simple page WordPress a généré plusieurs dizaines de milliers d’euros de vente. Alors même que le design laissait franchement à désirer.

La morale de cette histoire ?

Vous pouvez investir dans un plugin comme Thrive Architect. Vous ne le regretterez pas.

Mais ce n’est pas non plus nécessaire. Surtout si vous démarrez votre activité.

Pour vendre votre ebook, vous pouvez tout à fait créer une page de vente sur WordPress. Utilisez l’éditeur Gutenberg et ajoutez-y un plugin comme Ultimate Blocks. Ça vous permettra d’ajouter plein d’éléments sympas pour embellir votre page de vente.

Ça ne sera pas aussi puissant que Thrive Architect, mais ça fera l’affaire pour commencer.

Etape n°9 : Confronter son ebook au marché

Une fois que votre ebook est en ligne sur votre blog et que votre page de vente est réalisée, il est alors temps… de confronter votre offre au marché !

C’est ce que j’avais fait avec mes fiches de révisions. En demandant à mes collègues stagiaires de jeter un œil à ma page de vente.

Débrouillez-vous pour que des personnes faisant partie de votre cible soient confrontées à votre offre.

Vous pouvez par exemple :

  • parler de votre site dans les groupes Facebook (sans envoyer les gens directement sur la page de vente, le but n’est pas de spammer…)
  • parler de votre site sur les forums
  • offrir votre ebook à un micro-influenceur en échange d’un peu de visibilité
  • voire même payer un peu de publicité sur Facebook

L’idée est de rapidement voir si vous arrivez à vendre votre ebook.

De cette manière, vous saurez si c’est pertinent de créer un véritable écosystème autour de votre ebook, pour le vendre sur le long terme.

Ou si au contraire vous devez retravailler votre offre, la manière dont vous présentez votre ebook, sa proposition de valeur, etc…

Etape n°10 : Créer du contenu gratuit pour vendre son ebook

Confronter votre ebook au marché pour voir s’il se vend est une bonne idée.

Mais sur le long terme, votre ebook ne se vendra pas tout seul.

Pour ça, il faut créer un écosystème autour de votre ebook.

Et ça passe d’abord par du contenu gratuit : des articles de blog qui, à certains moments, font la promotion de votre ebook.

La plupart des webmarketeurs recommandent de vendre par email.

En soi ils n’ont pas tort. La vente par email est très efficace (on en reparlera dans la suite de cet article).

Pour autant, ils oublient qu’un produit peu cher ne se vend pas de la même manière qu’un produit cher.

Par exemple, si vous vendez votre ebook une vingtaine d’euros, vous n’avez pas besoin de construire un tunnel de vente en 18 étapes. Parce que le prospect n’a pas besoin de vous connaître depuis 3 mois pour acheter votre ebook.

Personnellement, une partie non négligeable de mes ventes d’ebooks se fait directement sur mon site.

Tout simplement : les personnes me découvrent grâce à mes articles de blog gratuits. Et ces articles vont, de temps en temps, parler de mes ebooks payants. Comme ceci :

Bien sûr, l’article doit traiter d’un sujet en lien avec l’ebook. Par exemple, mes articles qui traitent du droit des contrats font la promotion de mes fiches en droit des contrats. Mes articles qui traitent du droit des sociétés font la promotion de mes fiches en droit des sociétés, etc…

Si vous écrivez suffisamment d’articles de blog, et qu’ils se référencent bien, vous aurez tous les jours des personnes qui visitent la page de vente de votre ebook… et donc potentiellement des clients !

Pour référencer vos articles sur Google, je vous conseille la lecture de cet article.

Etape n°11 : Vendre son ebook par email

L’argent est dans la liste.

Vous avez sûrement déjà entendu ça si vous vous intéressez au webmarketing.

C’est cliché.

Mais c’est vrai.

Je vous ai dit qu’il était tout à fait possible de vendre votre ebook directement sur votre site.

Mais autant le vendre également… par email ! Afin de maximiser vos chances de faire des ventes.

C’est ce que je fais sur mon blog pour les étudiants en droit.

Chaque email que j’envoie contient un lien vers ma page de vente, dans ma signature. Comme ceci :

Vous remarquerez que c’est assez discret. Je ne pousse pas à l’achat comme un forcené.

D’ailleurs, la grande majorité des emails que j’envoie ne sont pas des emails de vente. Dans ces emails, j’apporte du contenu gratuit. Et je me contente de rappeler que mes ebooks existent.

Pourtant, ces emails, dont le but premier n’est pas de vendre, génèrent régulièrement plusieurs centaines d’euros.

Comme celui-ci :

Ou celui-ci :

Bien sûr, je fais aussi des emails de vente de temps en temps. Comme celui-ci par exemple :

Et j’ai également une séquence e-mail, c’est-à-dire une série d’emails envoyés automatiquement à toute personne qui s’inscrit à ma liste email. Avec des emails qui apportent du contenu gratuit, et qui font également la promotion de mes ebooks payants.

Mais j’essaie de ne pas abuser sur les emails de vente. Et je vous conseille de faire de même. Car c’est ça qui vous permettra de vendre votre ebook sur le long terme.

Etape n°12 : Dupliquer les ebooks

Si votre ebook se vend bien, je vous recommande donc de créer d’autres ebooks similaires.

Par exemple, admettons que vous soyez dans la thématique de la séduction. Vous créez un ebook qui aide les hommes à séduire sur Tinder, et cet ebook est un franc succès.

Vous savez maintenant que les hommes sont intéressés par le fait de séduire sur les applications et sites de rencontre. Qu’est-ce qui vous empêche de vendre un ebook qui aide les hommes à séduire sur Meetic ? Et sur AdopteUnMec ? Et sur Happn ?

Ça vaut le coup de tester.

C’est en tout cas la stratégie que j’ai appliqué sur mon blog pour les étudiants en droit.

J’ai créé et vendu un premier ebook sur le droit des contrats.

Après avoir validé l’intérêt du marché, j’en ai créé plein d’autres :

  • en droit commercial
  • en droit de la famille
  • en droit administratif, etc…

C’est pour ça que je génère aujourd’hui des chiffres très intéressants avec mes ebooks. Parce que j’ai un véritable catalogue.

Bien sûr : vous pouvez gagner de l’argent en vendant un seul ebook. Je ne dis pas le contraire.

Mais vous en gagnerez plus en vendant plusieurs ebooks. C’est une évidence.


J’espère que cet article vous aidera à créer et vendre votre ebook (ou vos ebooks).

D’ailleurs, avez-vous déjà vendu un ebook ? Ou bien vous comptez le faire ? Dites-le moi ci-dessous dans les commentaires 👇

Autre chose : Si vous avez aimé cet article, partagez-le ! C’est gratuit ! 😉

Et enfin, vous l’avez compris : pour vendre votre ebook ou vos ebooks en masse, vous aurez besoin d’attirer du trafic sur votre blog.

J’ai justement créé une formation gratuite de 4 heures, dans laquelle j’explique comment j’arrive à attirer 2500 visiteurs par jour sur mon blog pour les étudiants.

C’est une formation très complète, qui vous sera très utile !

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour découvrir la formation offerte :

Dans le même genre, vous aimerez aussi :

  • Stef dit :

    Merci et bravo pour cet article très inspirant et rempli d’infos très utiles !

  • Melanie dit :

    Il est super intéréssant ton article 🙂 J’ai décidé de me lancer dans l’aventure et de créer ma première formation, ça me stresse un peu, mais il faut bien se lancer 😉 Je te remercie pour tes conseils !

    • Maxime dit :

      Oui le premier produit c’est toujours un peu stressant 🙂 Mais comme tu le dis il faut se lancer, tu n’as pas grand chose à perdre !

  • Marion dit :

    Super article que je vais appliquer 🙂 !

  • Nicolas dit :

    WOW quel article ! Qualitatif et à propos pour un néo blogueur comme moi 😉 Je m’abonne volontiers

  • Eva G. dit :

    Bonjour Maxime ! Cet article tombe à pic, car je suis en pleine préparation d’un premier e-book. C’est une mine d’informations et j’ai déjà testé plusieurs de tes super astuces et mon cerveau est en fusion !!! 😁

  • Maëva dit :

    Super article, je suis en pleine création de mon premier e-book que je vais offrir sur mon blog. Ton article est directement mis sur mon bureau que je puisse créer mes prochains e-book avec un peu d’aide !
    Bravo et merci pour tout ces bons conseils.

    • Maxime dit :

      Très content que l’article te soit utile 🙂

  • Sofia dit :

    Merci pour cet article d’une qualité remarquable et très complet !

    Je ne manquerai pas de le consulter pour la réalisation de mon premier ebook.

  • Djaya dit :

    Merci Maxime, contenu assez riche. Bravo!!!

  • Couset Yves dit :

    Je suis en train d’écrire mon premier ebook.
    Votre article me donne des bons conseils pour les étapes à suivre

  • >
    Retour haut de page
    Share via
    Copy link
    Powered by Social Snap